Terre de légendes et de traditions, la Bretagne est aussi une région qui compte un nombre important de monuments et de châteaux ; ils vous accueillent, pour vos visites ou vos événements, dans des conditions idéales et des cadres enchanteurs.

Château de Locguénolé (Morbihan)

Surplombant le bras de mer du Blavet et idéalement situé au cœur d’un parc à l’anglaise de 120 hectares, le château de Locguénolé a de quoi faire rêver.

Si la construction du château tel que nous le connaissons aujourd’hui date seulement du début des années 1800, l’histoire de Locguénolé est en réalité beaucoup plus ancienne. Une des légendes dont la Bretagne a le secret raconte que Saint Guénolé, personnage religieux mythique, aurait traversé d’un seul pas le Blavet et se serait installé sur ces terres pour échapper au diable… Ce dont nous sommes certains, c’est que la première mention des propriétaires actuels date de la fin du XVIe siècle. Depuis, le domaine se transmet par les femmes ; ainsi la famille de la Sablière succéda à la famille de Perrein et à celle, plus connue, du Marquis de Latour-Maubourg. En 1968, ceux-ci transformèrent ce magnifique domaine en hôtel de luxe faisant de Locguénolé l’un des trous premiers « Relais & Châteaux » de France.

Aujourd’hui, cet authentique et véritable havre de paix accueille les clients dans un cadre exceptionnel et propose de nombreux services de qualité.

Les chambres, situées dans le château et dans le manoir XVIIe siècle qui lui est attenant, ont toutes une identité et une décoration qui leur sont propres. Elles permettent aux hôtes de bénéficier d’un bucolique point de vue sur les arbres du parc ou d’une apaisante vue sur mer. Une association terre-mer qui est aussi la marque de fabrique du restaurant Le Maubourg. Situé dans le château et riche d’un décor intime et feutré, il propose une cuisine de haute volée, sublimée depuis début 2019 par la présence du jeune chef Jérémie Louis, récemment récompensé d’une étoile au Guide Michelin.

Lieu idéal pour passer un séjour reposant placé sous le signe de la sérénité, le château de Locguénolé est aussi un site privilégié pour l’organisation de mariages et séminaires d’entreprises. Une salle de réception et un jardin d’hiver ouvert sur le parc et sur la mer accueillent vos invités dans un cadre enchanteur qu’ils ne sont pas prêts d’oublier…

Château de la Bourbansais (Ille-et-Vilaine)

Changement de décor et cap sur l’Ille-et-Vilaine où le château de la Bourbansais propose à ses visiteurs une expérience touristique particulièrement originale. Les propriétaires de cette bâtisse du XVIe siècle, emblématique de l’architecture bretonne, ont pris la surprenante décision de  transformer une partie de leur jardin en parc zoologique ! Aujourd’hui, ce site hybride, entre nature et culture, attire chaque année près de 140 000 visiteurs.

Construit en 1583 sur l’emplacement d’une ancienne villa romaine, le château de la Bourbansais, avec sa chapelle, son cellier, son pigeonnier et surtout son grand parc, est l’un des ensembles les plus harmonieux de Bretagne. Aujourd’hui classé Monument Historique, il appartient toujours à la famille qui l’a fait construire. Olivier de Lorgeril, aussi Président de la Demeure Historique, représente en effet la 19e génération de sa famille à occuper ces lieux. La visite du château est donc l’occasion de découvrir le quotidien de ses ancêtres, membres du Parlement de Bretagne et marins avertis. Parfaitement restauré et meublé selon les goûts du XVIIIe siècle, le château et ses intérieurs nous plongent dans l’histoire de la Compagnie des Indes, une compagnie qui a très fortement contribué au développement de la richesse des nobles bretons.

Malgré tout, ce qui fait l’extraordinaire originalité du château de la Bourbansais est sans conteste l’idée qu’ont eu les grands-parents de l’actuel propriétaire, Régis de Lorgeril et son épouse Josette Barbezet. Il y a maintenant un peu plus de 50 ans, ce couple de châtelains décide de dynamiser le domaine en présentant aux visiteurs quelques animaux exotiques. Lorsqu’il reprend les rênes de la demeure familiale en 1992, Olivier décide de développer le potentiel de cette idée lumineuse en accueillant des animaux emblématiques comme les girafes, les tigres et les lions. Aujourd’hui, 400 pensionnaires peuplent les allées de ce qui est devenu au fil du temps un véritable zoo. Tous les jours, de nombreux spectacles sont organisés et grâce au succès de cet insolite parc zoologique, la famille de Lorgeril peut désormais s’occuper sereinement de l’héritage patrimonial que représente ce superbe château Renaissance et son exceptionnel mobilier.

Très apprécié des visiteurs, le domaine de la Bourbansais est aujourd’hui un site emblématique du tourisme familial en Ille-et-Vilaine. Il prouve que les monuments peuvent s’adapter, avec succès, aux mœurs et aux évolutions du temps.

Château de Bogard (Côtes-d’Armor)

Dans les Côtes-d’Armor, le château de Bogard trône fièrement au cœur d’un petit village du nom de Quessoy. Le visiter, c’est ouvrir le grand livre de l’histoire bretonne.

Mentionné pour la première fois dans une charte datant de 1274, Bogard est, à l’origine, une juveignerie, c’est-à-dire un fief créé pour le cadet d’une noble famille. Le plus célèbre des membres de cette famille d’hommes de loi et d’ecclésiastiques est Jean de Bogar, connu pour être l’un des 60 bretons à prêter serment devant le roi Louis XI. Le dernier des Bogar, Jean, sénéchal de Moncontour, légua le domaine à une de ses nièces dont la fille épousa un ancien page de la cour de Versailles, Guillaume de La Nouë, véritable franc-maçon conquis par l’esprit des Lumières. Le château tel que nous le connaissons aujourd’hui date de son époque et des travaux qu’il entreprit à partir de 1785. Au même moment, de somptueux jardins sont dessinés par un décorateur rennais réputé.

Aujourd’hui, le château de Bogard appartient à deux frères, Baudoin et Harald Capelle. Leurs parents, qui ont acquis le domaine dans les années 1960, ont fait de celui-ci un décor exceptionnel où sont organisés séminaires d’entreprises, réceptions et, surtout, mariages. Le petit plus ? À côté des salles disponibles à la location, de charmants logements sont mis à la disposition des organisateurs qui, le temps d’une journée, d’un week-end ou d’une semaine, vivent la vraie vie de château !

Régulièrement, l’intérieur du château est également ouvert à la visite. Le public découvre alors les somptueux parquets, l’intéressant mobilier et, surtout, les somptueux jardins. Se promener dans le parc du château de Bogard permet de découvrir de superbes aménagements comme « le jardin des incertitudes » ou celui de « la connaissance » ; de quoi s’évader dans un autre univers…

Château Le Rocher Portail (Ille-et-Vilaine)

Retour en Ille-et-Vilaine, à quelques 50 kilomètres de la ville de Rennes…  Construit entre 1596 et 1617 par Gilles Ruellan, homme du peuple devenu un proche du roi Henri IV, le château le Rocher Portail est l’une des plus belles demeures de plaisance bretonne.

Personnage central de l’histoire du château, Gilles Ruellan, né dans la région de Fougères, joue un rôle important dans la prise du pouvoir d’Henri IV après les Guerres de Religion. Pour cela, il acquit rapidement d’importantes distinctions. En 1608, il est fait Baron, Conseiller d’État auprès du Roi l’année suivante et Marquis en 1622. Si un tel travail l’amène à séjourner régulièrement à Paris, il tient à posséder une demeure à la hauteur de sa puissance dans sa région natale, la Bretagne. Jetant son dévolu sur les terres qui nous intéressent ici, il devient connu à la Cour sous le nom de « Monsieur du Rocher Portail ».

Après lui, différentes familles se succèdent à la tête de ce château qui a la chance d’avoir été habité tout au long de son histoire.  Propriétaire de 1866 à 2016, la famille Boutray et leurs 35 domestiques ont fait du Rocher Portail un témoignage exceptionnel de la vie d’une famille aristocratique du XIXe siècle. Restées intactes, les chambres des domestiques et les incroyables photographies de ceux-ci sont d’émouvantes découvertes qui nous rappellent la stricte hiérarchie sociale qui régnait en maître dans une demeure de cette ampleur.

Particulièrement bien préservé et épargné par les guerres et par la Révolution Française, le château est véritablement authentique. Il nous plonge dans un monde oublié qu’il est plaisant de faire revivre.

En 2017, après plus de 18 mois de travaux et 400 ans d’histoire, le château a ouvert ses portes au public pour la toute première fois grâce au formidable investissement de son nouveau propriétaire, Manuel Roussel. Aujourd’hui, de nombreuses animations pour enfants et d’intéressantes expositions d’artistes sont organisées chaque année et complètent la visite ; mention spéciale pour celle des appartements des domestiques qui font du Rocher Portail le seul et unique Downton Abbey breton !

Château des Pères (Ille-et-Vilaine)

Au château des Pères, en Ille-et-Vilaine, la devise de l’ancienne famille des propriétaires, celle de Rosnyvinen, est toujours restée d’actualité : « En tout chemin, droiture ! »

Prenant possession du château en 1471, cette famille offrit à la France de nombreux hommes de guerre d’importance et de grands magistrats. Conseiller au Parlement de Bretagne, Christophe de Rosnyvinen pose la première pierre de l’actuel château en 1722. Construisant une nouvelle aile, celle nord-sud, il rase les anciennes fortifications tout en gardant l’ancien château que nous pouvons encore aujourd’hui admirer. Confisqué à la Révolution, restitué à la famille qui finit par le vendre en 1854, le château des Pères est devenu, au XXe siècle, un centre de formation et finalement… une maison de retraite !

Récemment acquis par Jean-Paul Legendre, le château a su retrouver toute sa splendeur d’antan. Aujourd’hui, il est l’écrin d’œuvres d’artistes renommés et accueille de nombreux événements d’exception.

Au cœur du château, de magnifiques espaces sont en effet disponibles à la location. 22 chambres à la décoration soignée et un restaurant de haute qualité accueillent vos invités ; au château des Pères, l’expérience est totale et particulièrement dépaysante.

N’oubliez pas de traverser le potager et découvrez dans le jardin dessiné par André Le Nôtre en personne un incroyable parc de sculptures où surprise et émotion rythmeront votre voyage.

Bérengère Guicheteau et Pierre Holley