La Vallée du Rhône est un vaste vignoble qui se déroule le long du Rhône, un des fleuves les plus importants d’Europe. Scindé en deux parties, il présente de Vienne jusqu’à Valence une région septentrionale, de Montélimar aux portes d’Avignon une région méridionale.

Le vignoble méridional de la vallée du Rhône

Après avoir passé Montélimar, les paysages changent. Le climat chaud balayé par le mistral donne aux paysages un caractère méridional. Les terrasses accidentées du nord de la Vallée du Rhône laissent place à de grandes étendues de vignes s’étalant aux pieds de nombreuses collines.

95% de la production du vignoble méridional porte sur les appellations régionales de Côtes-du-Rhône et Côtes-du-Rhône Villages. Mais ce sont les grands crus que j’ai choisi de vous faire découvrir aujourd’hui.

Les neuf crus de Côtes-du-Rhône

On compte neuf crus de prestige :  CHATEAUNEUF-DU-PAPE, GIGONDAS, VACQUEYRAS, LIRAC, TAVEL, VINSOBRES, RASTEAU, CAIRANNE et BEAUMES-DE-VENISE.

Les méthodes d’élaboration, de macération, d’assemblage et d’élevage sont spécifiques. On assemble même des raisins blancs dans certains vins rouges. Les vins sont issus de nombreux cépages. Les principaux rouges sont : le grenache noir (65%), la syrah,.le carignan, le mourvèdre,…Pour les blancs : le grenache blanc, la marsanne, la roussanne, le bourboulenc, le viognier, ….

Les Crus méridionaux sont des vins de gourmandise. Les rouges sont fruités et colorés, les rosés chatoyants, les blancs gras et aromatiques.

1 – CHATEAUNEUF-DU-PAPE

A partir du XIVème siècle, ce sont les Papes en Avignon qui révèlent le terroir de Châteauneuf-du-Pape. Sous le règne de Jean XXII, le village devient résidence d’été du Pape. En 1314, les Papes Clément VI puis Jean XXII offrent ses lettres de noblesse au vignoble. Grâce à eux, Châteauneuf-du-Pape acquiert une notoriété au delà des frontières du Comtat Venaissin.

Son terroir est le plus exceptionnel de la Vallée du Rhône méridionale. Il s’étend sur 3150 hectares

constitués de sols très variés : argiles, sables, galets ronds et rougeâtres roulés par les eaux tumultueuses du Rhône. Ces galets ont une fonction très particulière. Le jour, ils emmagasinent la chaleur, et la nuit la restituent aux pieds de chaque cep.

Selon une tradition ancestrale, treize cépages composent le Châteauneuf-du-Pape, chacun apportant couleur, parfum, charpente, caractère….Les plus répandus étant : le grenache, le mourvèdre, la syrah, le cinsault, le muscardin, la clairette, le bourboulenc, la counoise, …et d’autres encore. Ainsi, treize cépages composent l’assemblage idéal  de ce vin mythique !

Châteauneuf-du-Pape produit également de grands vins blancs. Ils révèlent des arômes d’agrumes, de fleurs et de fruits blancs. Puis après quelques années de garde, des arômes de noix et de fruits secs. Ce sont des vins d’une texture onctueuse, d’une grande fraîcheur.

2 – GIGONDAS

Située aux pieds des Dentelles de Montmirail, dans le département du Vaucluse, l’appellation devenue Cru en 1971, couvre 1230 hectares de sols très différents. C’est un terroir ensoleillé, idéal pour l’épanouissement du grenache noir. Les vins d’un beau rubis fonçé, offrent un bouquet de fruits rouges et noirs très mûrs, et des arômes épicés. Gigondas est un vin corsé apte au vieillissement. Production de vins rosés agréables, aux notes de fruits rouges, d’amandes et d’épices.

3 – VACQUEYRAS

Entre collines et garrigues, l’appellation d’une superficie de 1400 hectares dévoile des vins tout en finesse…Devenue Cru en 1998, Vacqueyras dont l’exposition et les cépages sont semblables à ceux de Gigondas, de puissance moins affirmée, se décline en trois couleurs. Les vins rouges à la robe profonde dévoilent des parfums de cerise noire, de mûre, de fruits confits, d’épices, et de cuir. Vin charpenté avec en bouche de fins tanins. Excellent vin de garde.

Les rosés au bouquet fruité et gourmand révèlent des arômes de fleurs et de fraise.

Les blancs des notes d’acacia et de genêt.

4 – LIRAC

Cela fait deux mille ans que le vignoble existe. Ancienne enclave du diocèse d’Avignon, les vignes appartenaient aux évêques. Situé à 15 kilomètres au nord-ouest d’Avignon, dans le département du Gard, sur la rive droite du Rhône, l’appellation est devenue Cru en 1947. Elle s’étend sur des collines bien drainées jusqu’aux rives du fleuve et se déclinent en trois couleurs.

Les rouges ont des arômes de fruits mûrs, de garrigues et d’épices. Beaux tanins en bouche et belle rondeur. Lirac est un vin de garde empreint d’élégance et de fraîcheur.

Les rosés onctueux ont des parfums de framboise et fruits rouges. Bouche ample et finale fraîche.

Les blancs issus en majorité de grenache blanc, bourboulenc, roussanne et clairette ont des notes florales et fruitées.

5 – TAVEL

Les vins de Tavel sont exclusivement des vins rosés. C’est un petit vignoble de 950 hectares, en face de Châteauneuf-du-Pape, qui produit des vins charnus, denses et aromatiques. Leurs couleurs varient entre le rose saumonné et le rose rubis soutenu. Bouche ample d’une grande puissance aromatique.

6 – VINSOBRES

En 1633, l’évêque de Vaison-la-Romaine crée la devise toujours actuelle « Vinsobres ou sobre vin, prenez-le sobrement ». Le village est une petite commune de la Drôme Provençale, située sur la rive gauche du Rhône. L’appellation a été classée cru en 2006. Une génération de jeunes vignerons  y produit d’excellents vins rouges aux arômes de cerise et cassis, longs en bouche et tanins soyeux.

7 – RASTEAU

Village du Vaucluse perché sur une colline escarpée, abritée du mistral et orientée plein sud, L’appellation s’est hissée au rang de Cru en 2010. Rasteau produit des vins rouges de couleur intense, structurés, fins, complexes, aptes au vieillissement.

8 – BEAUMES DE VENISE

Les paysages sont composés de vignes et de champs d’oliviers. Le nom de Venise ne vient pas de la ville mais du Comtat Venaissin. Le terroir exceptionnel est constitué de trois types de sols. Devenue cru également en 2005, l’appellation produit des vins superbes rouges aux arômes de fruits rouges et noirs, réglisse, sous-bois et épices.

9 – CAIRANNE

Village plein de charme près d’Orange, qui séduit par la qualité de ses vins rouges et blancs. Appellation officialisée Cru en 2016, les vins de Cairanne montrent un bel équilibre, les rouges ont des tanins suaves en fin de bouche, les blancs une finale élégante.

Les vins rouges de la Vallée du Rhône méridionale méritent d’être servis en carafe. Généralement tendus, il est préférable de les aérer pour les apprécier. Il est recommandé d’attendre quatre à cinq ans pour déguster les grandes appellations rouges comme Châteauneuf-du-Pape, Gigondas et Vacqueyras. Potentiel de garde d’un Châteauneuf-du-Pape : 50 ans. Les grandes appellations de blancs supportent aisément dix ans de garde.

Citons quelques domaines emblématiques de la région :

Château de Beaucastel, Château Rayas, Domaine du Vieux Télégraphe, Clos des Papes, Château La Nerthe, Domaine Marcel Richaud, Château La Gardine… et beaucoup d’autres.

Enfin, lors d’une balade touristique dans ce vignoble, visitez Avignon et le Palais des Papes.

Situé en plein cœur d’Avignon, neuf Papes s’y sont succédés au cours du XIVème siècle. Ce monument gothique édifié à partir de 1335 en moins de vingt ans, est le symbole du rayonnement de l’Eglise sur l’Occident chrétien. Doté de quatre tours gigantesques, il présente des décors somptueux et abrite de nombreuses expositions, visites à thèmes, concerts ,…

Le Palais des Papes à Avignon accueille 650 000 visiteurs par an.  C’est l’un des dix monuments les plus visités de France.