Comment choisir ses enfants d’honneur ?

Petite fille d'honneur

Les préparatifs de votre mariage débutent… C’est une phase excitante mais également un peu stressante. Pour que votre cérémonie soit inoubliable, il est important de connaître le rôle des proches dans un mariage et notamment la place des enfants d’honneur. Mais comment les choisir ? Suivez le guide pour tout savoir sur le choix des petits garçons et des petites filles formant le cortège nuptial. Un choix important car ces enfants vont apporter une touche attendrissante et tenir une place particulière le jour de votre union : tenir la robe de la mariée, porter le coussin des alliances, jeter des pétales de rose etc.

 

Quel est l’âge idéal des enfants d’honneur ?

 

Petits garçons d'honneur

De manière traditionnelle, un enfant d’honneur a entre 4 et 9 ans. Un enfant trop jeune va se fatiguer rapidement. De plus, il n’est pas assez autonome et va réclamer ses parents. Le petit Oscar en train de pleurer au milieu de l’église va déstabiliser le déroulement de la cérémonie de mariage. Au contraire, un gamin plus âgé risque de ne pas se sentir à l’aise au milieu de petits garçons ou de petites filles. Et, il faut éviter de choisir un jeune homme d’honneur ou une jeune demoiselle d’honneur plus grande que la mariée.

Un conseil pour un cortège nuptial au top : quel que soit l’âge des enfants d’honneur, faites appel à super Nanny (si elle n’est pas appelée sur un tournage) ou à un(e) volontaire de votre entourage, afin d’encadrer les bambins. Cette personne de confiance va rappeler les tâches à chaque enfant et va intervenir en cas de faux-pas ou pour calmer et rassurer les chérubins. Eh oui, les petits participants peuvent également être sujets au trac. Déléguer la gestion du cortège d’honneur, pendant toute la durée de la cérémonie, va vous permettre de profiter de votre mariage en toute sérénité.

 

Combien faut-il d’enfants d’honneur ?

 

Petites demoiselles d'honneur

L’idéal est d’avoir entre 4 et 6 enfants d’honneur. Au-delà, vous risquez de devoir gérer une colonie de petits monstres indisciplinés. De plus, certains enfants n’auraient pas de rôle à jouer. Imaginez la déception de la petite Emma dans sa jolie robe de princesse, qui va rester les bras ballants. En revanche, 2 enfants peuvent se sentir isolés au milieu de la cérémonie et être intimidés. Un petit groupe est donc à préférer.

Choisissez également un nombre d’enfants d’honneur en fonction de votre budget. En effet, il est d’usage que les mariés prennent en charge les frais d’habillement, si une tenue vestimentaire est imposée. Lors de votre choix, pensez esthétique mais également confort et résistance. Les chérubins auront eux aussi envie de faire la fête. Mais difficile de se trémousser sur une danse des canards endiablée en étant engoncé dans ses vêtements. Si vos finances sont limitées, vous pouvez laisser les parents libres d’habiller leurs enfants et leur remettre un accessoire identique, pour créer une unité visuelle.

Petites astuces : Avoir autant de filles que de garçons est un gage d’harmonie. De plus, choisir un nombre pair d’enfants d’honneur est judicieux, pour leur permettre d’avancer 2 par 2. Vos photos seront également plus jolies avec un nombre égal d’enfants de chaque côté de votre couple. A ce sujet, offrir à chaque parent une jolie photographie des enfants d’honneur, en guise de remerciement, est une délicate attention très appréciée.

 

Quels enfants d’honneur choisir ?

 

Enfants d'honneur mariage

Les enfants d’honneur sont choisis dans votre entourage amical ou/et dans votre entourage familial (petit neveu, cousin, filleul…). Laissez votre cœur parler. La fille de votre copine d’enfance a une charge émotionnelle plus forte que le petit de votre cousine croisée une fois par an. La seule règle est de sélectionner des enfants, dont les parents sont invités au moins au vin d’honneur.

Une exception existe, toutefois, au choix libre des garçons d’honneur et aux petites demoiselles d’honneur. En effet, si les mariés ont des enfants, une situation courante à l’heure des familles modernes ou recomposées, la coutume veut alors que les enfants des mariés ouvrent le cortège.

Autre critère pour réussir le choix de ses enfants d’honneur : faire preuve de diplomatie, afin d’écarter en douceur les garçons et les fillettes les plus turbulents ou au contraire, les plus timides. Les enfants doivent, en effet, prendre plaisir à la cérémonie. Ils doivent être également suffisamment débrouillards.

Enfin, préférez, si possible, des petits garçons et des petites filles habitant à proximité de votre domicile. Vous aurez ainsi la possibilité de les réunir, afin d’effectuer une ou plusieurs répétitions. Un bon moyen de tester leur motivation.

 

Quel est le planning idéal pour le choix de ses enfants d’honneur ?

 

Comme pour tous vos préparatifs de mariage, le respect d’un bon timing dans le choix de ses enfants d’honneur est un gage de réussite.

  • Le mieux est de commencer à préparer son cortège nuptial 6 mois avant la cérémonie de mariage. Une fois votre choix effectué, assurez-vous de l’accord des parents avant d’en discuter avec les petits. Vous éviterez ainsi des déceptions.

 

  • 4 mois avant le jour J, il est temps de demander les mesures des enfants d’honneur aux parents et de se préoccuper des tenues. N’anticipez, cependant, pas trop. En effet, les bambins ont tendance à pousser comme des petits champignons.

 

  • 1 mois avant la cérémonie est le bon moment pour réunir les enfants, afin de vous assurer que chaque enfant connaît son rôle. C’est également l’occasion de créer une complicité entre les petits participants à votre cortège.

 

  • Un coup de fil aux parents 2 jours avant les festivités permet de rappeler la fonction attribuée à leur fillette ou à leur garçonnet peut-être un peu étourdi.

La liste des petites demoiselles et des garçons d’honneur est établie. Une autre sélection indispensable à la réussite de votre mariage : le choix des témoins. C’est peut-être l’occasion de maintenir l’équilibre familial. Vous avez écarté votre neveu turbulent. Et, si vous proposiez à votre sœur adorée d’être votre témoin, pour éviter qu’elle ne se sente écartée de ce jour, si important pour vous ? Et, oui, la cérémonie de mariage se transforme parfois en numéro d’équilibriste.

 

Pour en savoir plus

https://www.unjourauchateau.com/temoins-mariage

https://www.unjourauchateau.com/demoiselles-honneur

https://www.unjourauchateau.com/parents-de-la-mariee

https://www.unjourauchateau.com/parents-du-marie