La Vallée du Rhône est un vaste vignoble à découvrir ! Trait d’union entre la Bourgogne et la Méditerranée, c’est un vignoble magnifique qui se déroule tout le long du Rhône, un des fleuves les plus importants d’Europe. Le vignoble se scinde en deux parties :

– de Vienne jusqu’à Valence une région septentrionale,

– de Montélimar aux Portes d’Avignon une région méridionale.

 

La Région septentrionale

Au nord de la Vallée du Rhône, les vignerons cultivent la vigne en étroites terrasses, sur des pentes vertigineuses. Perpétuant ainsi une tradition vieille de deux mille ans, initiée par les Romains, ils travaillent avec beaucoup de difficulté la vigne en terrasses soutenues par des murets de pierre. C’est l’une des caractéristiques de ce terroir prestigieux ! Les sols sont constitués de roches granitiques. Le relief accentué et la verticalité des terroirs expliquent la superficie modeste des appellations représentant au total 3200 hectares environ. Le climat est continental au nord avec des hivers froids, méditerranéen au sud avec des étés chauds. Les terroirs ensoleillés sont confrontés à des vents permanents. Ils donnent naissance à des vins aromatiques et structurés.

 

L’Histoire du vignoble

L’exploitation de la vigne en Vallée du Rhône a commencé avec les Romains. Ils ont créé la ville de Vienne en l’an 121 de notre ère, et développé le vignoble qui s’accroche sur les deux rives du Rhône. Après la construction de kilomètres de murets et l’implantation de la vigne, sont nés les crus célèbres de Côte-Rôtie, Saint-Joseph, Hermitage, … Dès la fin du 1er siècle, grâce au fleuve, les vins avaient acquis un succès commercial florissant.

 

Les crus septentrionaux de la Vallée du Rhône

Dans cette région vinicole, on compte huit appellations de prestige. Elles produisent des vins mono-cépages issus de syrah pour les vins rouges, issus de marsanne, roussanne et viognier pour les vins blancs….mais aussi quelques assemblages.

1- COTE-ROTIE

Au sud de Vienne, l’appellation s’étend sur 250 hectares et se divise en deux terroirs : la Côte Blonde et la Côte Brune. Leur nom vient du type de sols silico-calcaire pour la Côte Blonde, argile et oxyde de fer pour la Côte Brune. L’appellation produit exclusivement des vins rouges issus de syrah, empreints d’une extrême élégance. Le grand défenseur de ce patrimoine est Marcel Guigal dont la réputation est mondiale !

2- CONDRIEU

Le petit vignoble de 140 hectares est implanté sur des coteaux escarpés. Il produit uniquement des vins blancs issus de viognier. Le vent permanent qui souffle sur le vignoble et éloigne toute humidité, donne des vins exceptionnels, fruités et épicés, agréables à boire jeunes mais aussi excellents vins de garde.

3- CHATEAU-GRILLET

C’est la plus petite des appellations de la Vallée du Rhône (3,5 hectares)… et peut-être de France !. Château-Grillet est un domaine qui appartient à une même famille depuis plus d’un siècle. C’est une enclave dans la côte de Condrieu, exposée plein sud et abritée des vents.  Elle ne produit que des vins blancs secs et intenses, issus de viognier, comme à Condrieu. Vin rare !

4- SAINT-JOSEPH

L’appellation de 1100 hectares s’étend sur la rive droite du Rhône, sur environ 50 kilomètres et sur 26 communes. Elle produit à la fois des vins blancs issus de cépages marsanne et roussanne, aux notes d’abricot, miel et acacia, et des vins rouges élégants, issus de syrah aux notes de cassis, framboise, réglisse, cuir, …

5- CROZES-HERMITAGE

Le plus grand vignoble de la région (1400 hectares) est situé sur la rive gauche du Rhône et s’étend sur 11 communes. Il produit également des vins rouges de caractère et des blancs frais et fruités.

6- HERMITAGE

Implanté sur une colline du même nom, le vignoble de 130 hectares surplombe le fleuve, et bénéficie d’un climat particulier, d’un bel ensoleillement et de terroirs divers. Ses vins blancs sont originaux et parfumés, ses vins rouges sont puissants et tanniques.

7- CORNAS

Située en face de Valence, sur la rive droite du Rhône, la petite appellation de 115 hectares produit des vins rouges de caractère.

8 – SAINT-PERAY

A l’extrême sud de la région septentrionale, proche de Valence, la petite appellation de 65 hectares produit des vins blancs. Elle est la seule à élaborer des vins effervescents.

 

Le caractère des vins 

L’ŒIL – Les vins présentent une robe de couleur toujours soutenue. Les rouges ont des reflets violacés, les blancs des reflets dorés. Un maximum d’ensoleillement et des cépages colorés donnent aux vins une couleur intense. Les Côte-Rôtie en sont la parfaite illustration !

LE NEZ – Les vins rouges de la Vallée du Rhône révèlent une grande expression aromatique : fruits rouges et noirs, cassis, épices, violette, réglisse, truffe, poivre, thym, menthe,….

Les vins blancs sont tout aussi expressifs : arômes floraux avec acacia et aubépine, arômes de fruits (abricot, pêche, mangue, ananas), puis des arômes de miel et d’épices.

LA BOUCHE – Les vins rouges dévoilent un fort caractère et une structure tannique puissante. Ils sont à la fois charnus, gras, charpentés et ronds en bouche. Ils développent les mêmes arômes que ceux découverts au nez : épices et poivre, cassis, mûre, réglisse, …

Les vins blancs riches et puissants sont équilibrés. Ils sont d’une grande complexité aromatique. Les vins de Condrieu et ceux de Château-Grillet sont denses. Austères dans leur jeunesse, ils s’épanouissent après une longue garde. Ils sont d’une belle persistance minérale.

 

Le service des vins

Les vins rouges de la Vallée du Rhône septentrionale méritent d’être carafés. Issus de cépage syrah, de fort caractère, il est préférable de les aérer pour qu’ils se révèlent…

Pour les vins blancs plus fragiles et tout en nuances, il n’est pas nécessaire de faire cette opération.

Enfin, pour apprécier ces vins, je vous recommande d’attendre 5, 6, 7, 8 ans pour boire les rouges, 2 à 3 ans concernant les blancs.

 

Des domaines emblématiques

Découvrez les domaines mythiques et emblématiques de la Vallée du Rhône septentrionale : Château d’Ampuis de Marcel Guigal, maître incontesté des grands vins de Côte-Rôtie

Chapoutier, une des personnalités les plus dynamiques,

Domaine Jean-Louis Chave, maître de l’Hermitage blanc,

Domaine Jean-Michel Gerin, producteur à Ampuis depuis cinq générations,

Domaine Georges Vernay, producteur de Condrieu et Côte-Rôtie

Domaine Paul Jaboulet Ainé, dont le fleuron est l’Hermitage La Chapelle.

Domaine Yves Cuilleron, Domaine Alain Graillot, Domaine Ferraton, … et d’autres encore.

 

La deuxième partie des crus de la Vallée du Rhône sera à découvrir dans un prochain article intitulé : CHATEAUNEUF-DU-PAPE, GIGONDAS, VACQUEYRAS,…les vins de la Vallée du Rhône méridionale.