Jump to content
Un Jour au Château
  • 0
Bruno

Comment faire son vin soi-même ?

Question

Bonjour,

Je viens de découvrir ce forum. Amateur de vin depuis des années, je suis heureux de pouvoir échanger ici sur des thèmes tels que le vin et l’œnologie.
Passionné de vin depuis ma retraite, je me demandais si cela était possible de faire son vin soi-même.

Est-ce que certains d’entre vous ont déjà tenté l’expérience ? Et si oui, votre vin maison était-il correct au niveau du goût ?

J’habite dans le sud de la France et j’ai la possibilité de planter des vignes dans mon terrain. Je sais que la plantation de vignes de cuve est interdite mais certaines variétés de raisin de table sont autorisées. Pour ceux qui l'ont déjà fait, quelles sont les variétés les plus résistantes, qui nécessitent le moins de traitement, car tant qu’à faire, je préfère éviter les traitements chimiques et avoir un vin maison le plus naturel possible.

Pouvez-vous m’expliquer comment faire pour réaliser son vin soi-même, de la plantation à la mise en bouteille ? Merci
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

9 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Bonjour Bruno, Bienvenue à vous,


Quel plaisir de cultiver et produire soi-même son vin ! Je ne pense pas que le résultat soit toujours digne d’un grand cru mais ça peut valoir le coup de tenter l’expérience.

Un ami m’avait fait goûter son vin maison et j’avoue qu’il était plutôt bon même si je le trouvais un peu trop acide à mon goût. Par contre, cela nécessite un peu de temps pour l’entretien des vignes. Mon ami avait du protéger ses vignes des ravageurs et cela n’a pas été une mince affaire, vous pouvez me croire. Il avait pour cela utilisé une technique d’ensachage consistant à envelopper les grappes d’un sachet à maille fine. cela lui a permis d'avoir une bonne récolte sans utiliser de produits chimiques.

L'année suivante, il n’a pas eu le temps d'appliquer cette technique. Résultat : la récolte n’a pas été aussi bonne. Donc si vous voulez produire du vin bio et ne pas utiliser de traitements chimiques, préparez-vous à consacrer du temps.
N’oubliez pas également que le vin ne pourra pas être commercialisé et servira juste pour la consommation familiale. Au plaisir de vous aider.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,


J’ai moi-même eu la chance de pouvoir cultiver mon propre vin. C’est vraiment chouette surtout si tu vous avez la main verte ! Je trouve que c’est une activité qui détend et que l’on peut faire partager à ses amis. Cela permet de faire des cadeaux aussi.


Pour commencer, vous devez choisir votre variété de raisin. L’INRA a développé plusieurs espèces de raisins très résistantes face aux parasites et maladies de vignes.
Je vous conseille des vignes qui n’ont pas besoin de traitement comme la Vénus… Vous pouvez les trouver en bio...
 

je vous souhaite bon courage pour ce beau projet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci chers amis pour vos conseils,
Vous avez raison, cela risque de me prendre un peu de temps mais cela ne me dérange pas. Bien au contraire, il faut bien que je m’occuper à la retraite et comme je suis plutôt en forme j’en profite pour exercer ma passion du jardinage. Je ne connaissais pas la technique de l’ensachage, merci pour ce bon conseil. Jean-Pierre, Savez-vous, par hasard, quelle variété de raisin votre ami a utilisé ?

Dédette, je vins de me renseigner sur le Vénus. Il s’agit d’une variété sans pépins et sucrée, Le vin ne risque t-il pas d’être trop sucré ? Bonne journée à vous ! De mon côté je vous laisse car c’est bientôt l’heure de l’apéro ! 😉


 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bienvenue Bruno !

Il me semble qu’il existe des variétés de raisins de table qui résistent au froid. Je vais essayer de retrouver le nom si ca t’intéresse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bruno,

Le goût sucré dépend du raisin et surtout de la durée de fermentation alcoolique. Il faut bien attendre que tout le sucre naturel contenu dans le grain soit transformé en alcool. 
Oui, vous devez bien choisir votre type de raisins en fonction du vin que vous souhaitez obtenir.
Pour vous aider, voici les différentes étapes de fabrication du vin :

1) Achat de la vigne + boutures et plantation
2) Récolte Quand les raisins arrivent à maturation, vous récoltez.
3) Egrappage : Vous devez procéder ensuite à l’égrappage afin d’enlever les tiges vertes.
4) Foulage : Après, vous devez extraire le moût du raisin avec un fouloir manuel ou encore à la main si vous n’avez pas une trop grosse quantité à faire.
Jusqu'ici ce n'est pas trop compliqué. viennent ensuite des étapes plus délicates :
5) Macération du raisin :
Vous devez mettre votre préparation dans des fûts de 30 litres à 20 degrés tout en contrôlant bien la température, pendant plusieurs jours ou semaines selon le type de vin souhaité.
6) Fermentation alcoolique : vous pouvez acheter une levure et conservrer votre vin une dizaine de jours à moins de 10 degrés pour des vins à consommer jeunes.
Attention, le vin ne doit pas être en contact avec l’air, je vous recommande d’utiliser un barboteur.
7) Pigeage : Après la fermentation alcoolique, vous procédez au pigeage en secouant votre fût tous les jours pour bien faire infuser le mare. Vous pouvez aussi utiliser une louche pour faire descendre le marc.
😎 Pressurage L’étape d’après consiste à presser le marc pour récupérer son jus. On sépare d’abord le marc puis on utilise un pressoir. On laisse reposer quelques jours pour que les résidus tombent au fond puis on va ensuite filtrer le vin avec un filtre papier pour enlever les résidus indésirables. 9) Ensuite, on effectue la seconde fermentation. On rajoute on non un peu de sucre puis on ferme le fût avec un bonde. Le tout est conservé quelques mois à l’abri de la lumière à environ 17degré une quinzaine de jours. Puis on laisse reposer le vin plusieurs mois. 10) Ensuite c’est la mise en bouteille et voilà vous pouvez déguster votre vin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci beaucoup Dédette pour la description de ces étapes. C'est sûre que cela va m'aider. Pouvez-vous néanmoins détailler un peu plus chaque étape ou bien m'indiquer un site qui montre comment faire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour la communauté,


A moins d’être passionné de jardinage, je ne vois pas trop l’intérêt de faire son vin soi-même. Beaucoup de vin maison ne sont pas terribles au final.
Il y a énormément de domaines qui vendent d’excellents vins. Pourquoi ne pas se rapprocher des professionnels qui font ce métier depuis des années (et des générations) ?

Maintenant tout le monde veut tout faire soi-même, mais qu’en est-il de la conservation de la richesse de notre patrimoine ? Est-ce que l’on ne risque pas de se contenter d’un vin de qualité médiocre à force de tout faire par soi-même ? Qu'en est-il de l’art de l’assemblage ? Je ne dis pas que je suis contre, mais personnellement je trouve que faire son vin soi-même c’est une peu réducteur pour notre patrimoine. Laissez faire les experts !
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Answer this question...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


© Un Jour au Château - Contact - Conditions générales - Legal

×
×
  • Create New...