Jump to content
Un Jour au Château
  • 0
Thierry24

Top 5 des régions productrices de vin bio

Question

Salut à tous. Je m’appelle Thierry et je suis étudiant en première année d’œnologie. Je dois présenter un exposé et j’ai choisi de parler des vins bio. J’ai déjà finalisé la partie d’explication des concepts, mais je bloque sur l’historique. Quelqu’un pourrait-il m’aider à avoir les dates clés de l’histoire du bio ? Je profite de l’occasion pour demander des informations sur les principales régions productrices de vin bio en Europe et France. Pour la France, j’ai pu lire dans mes recherches que le Languedoc-Roussillon était la principale région productrice. Vous confirmez ? Enfin, y a-t-il des vins rosés issus de l’agriculture biologique ? Merci d’avance pour votre réponse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1 answer to this question

Recommended Posts

  • 0

Bonjour Thierry. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’en matière d’histoire, il existe parfois des informations ou des dates pour lesquels, l’unanimité est loin d’être faite. L’histoire du vin ne fait pas l’exception. C’est vous dire donc que nous connaissons une histoire du vin qui peut ne pas mettre tout le monde d’accord. Nous pouvons d’ores et déjà vous rassurer qu’elle vient de sources sûres et que vous pouvez l’exploiter en toute assurance pour votre exposé. Alors, pour en venir précisément à votre question, voici les dates clés qui relatent l’histoire du vin bio. 
- 1924 : Cette date marque le début des plaidoiries pour une agriculture bio sans produits chimiques. Rudolf Steiner en est le précurseur et le défend si bien au cours de plusieurs conférences.

- 1945 : C’était la période d’après-guerre. Il a fallu beaucoup produire. Cette production de masse fut favorisée par la forte mécanisation agricole et une politique d’exportation accrue. 
- 1980 : Une loi d’orientation agricole fut votée en France et reconnaît enfin l’agriculture biologique. Chacun pouvait désormais faire le type d’agriculture qui lui convient. 
- 1985 : Pour matérialiser le concept d’Agriculture biologique, il fut décidé la création du logo AB que tous les producteurs bio devaient apposer sur leurs produits.
- 1991 : L’Union européenne rentre dans la danse et essaie de réglementer le secteur. L’organisme de certification Ecocert vit le jour cette même année.
- 1992 : La réforme de la PAC (Politique Agricole Commune) visait à mettre en place des mécanismes d’aides à la production agricole bio. Les conversions étaient fortement encouragées. 
- 2000 : L’Europe fait connaître le logo qui atteste de sa certification bio. Vous pouvez reconnaître un bon vin bio européen aux étoiles et un fond vert apposés sur la bouteille.
- 2001 : L’agence Bio fut créée.
- 2009 : la règlementation de la vinification bio fut établie. 
- 2012 : Année de régularisation du secteur du vin biologique à travers le règlement européen 203/2012 qui fut publiée au Journal officiel de l'UE le 9 mars 2012. 

Venant ensuite à la question de la production de vins bios en Europe, il faut déjà retenir que l’Europe représente 83% des vignobles biologiques du monde. En tête de peloton, l’Italie se classe premier producteur, mais aussi premier exportateur de vins bio en Europe, avec 708 millions de bouteilles produites en 2018. Son exportation représente 88% de la production. On comprend facilement cette position de l’Italie qui a une longue tradition de production de vin. En deuxième position l’Espagne qui dispose tout de même de la plus grande surface certifiée bio (89.600 hectares), laquelle ne cesse de s’étendre. La France vient quant à elle à la troisième place, avec 361 millions de bouteilles en 2018 sur 65.300 hectares. Ce classement est valable pour l’Europe, mais aussi sur le plan mondial.

S’agissant de la production de vins bios en France, on compte plus de 5 000 exploitations en viticulture biologique réparties sur toute l’étendue du territoire. La viticulture biologique représente un peu plus de 10% du vignoble français. Le Languedoc-Rossillon vient en tête, suivi de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, des Midi-Pyrénées, de la Bourgogne, puis l’Aquitaine.

Enfin, concernant les vins rosés bio, il en existe bel et bien. De toute évidence, c’est le rouge qui se met le plus au bio distançant de très loin le blanc et le rosé. Mais plusieurs vignobles biologiques notamment du Languedoc-Rossillon proposent des rosés bios. Quelques exemples : la Minuette du Domaine Gayda, le rosé bio de l'Abbaye Sylva Plana ou celui du Château de Lascaux, Cabardès du Château Salitis, Climat de la Cave St Maurice, tous labellisés Agriculture biologique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Answer this question...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


© Un Jour au Château - Contact - Conditions générales - Legal

×
×
  • Create New...