Pas besoin de partir au bout du monde pour découvrir des îles paradisiaques. En France, nous avons ce qu’il vous faut. Partez en Bretagne à la découverte de petits coins de paradis, plus précisément dans le Finistère Nord.

L’Ile d’Ouessant, la lointaine, la sauvage !

 Pas de voitures sur Ouessant ! Pour vous rendre sur l’île, le mieux est de prendre le ferry. Admirez la mer d’Iroise qui borde les falaises du Finistère. Sa couleur sombre lui donne une grande part de mystère. En hiver, les courants et les vents très forts rendent la navigation difficile et de nombreux navires se seraient échoués sur ses côtes. En été, sous les rayons du soleil retrouvés, profitez de nombreux loisirs nautiques : surf, catamaran, plongée, …

Ouessant, une île d’une incroyable biodiversité. L’île d’Ouessant est composée de quatre pointes aux multiples facettes : des criques, des landes, de jolis ports, des falaises… des paysages rudes mais pleins de charme !

Louez un vélo et partez à la découverte de l’étonnante biodiversité du parc naturel d’Iroise. Découvrez la faune et la flore de l’île. Il n’y a pas d’arbres sur ce rocher en pleine mer, balayé par les vents. Mais en été, la lande se couvre de fleurs pour ressemble à un tableau d’impressionniste… L’île d’Ouessant abrite des petits moutons de couleur noire. Dans les airs, c’est un sanctuaire pour oiseaux migrateurs : observez les cormorans, les goélands, les sternes et les fous de bassan. Sous l’eau, tentez d’apercevoir des phoques gris et des grands dauphins. Embarquez avec un pêcheur pour vous en approcher !

Les cinq phares mythiques d’Ouessant : Lorsque les phares brillent dans la nuit et que leurs faisceaux balayent la mer, c’est un émerveillement ! Passage obligé de nombreux navires, la mer d’Iroise bordée de falaises déchiquetées, est l’une des mers les plus éclairées d’Europe. Appelée l’île sentinelle, Ouessant possède cinq phares :

le phare de Stiff. C’est le plus ancien phare breton, construit en 1695 par Vauban et encore en activité. Majestueux, composé de deux tours, perché sur sa falaise, il domine les flots à 90m.

le phare du Créac’h. L’un des plus puissants au monde. Haut de 55m, à bandes noires et blanches, il guide l’entrée des bateaux dans la Manche, balise la route maritime la plus fréquentée de l’Atlantique. A ses pieds, vous pouvez visiter le célèbre musée des Phares et Balises, et tout apprendre sur la signalisation maritime.

le phare de Kéréon au sud-est de l’île. Erigé en pleine mer, haut de 41m, il signale les récifs dangereux. Il est surnommé le Palace car son plancher est fait de marqueterie et lambris de chêne.

le phare de la Jument situé en pleine mer au sud-ouest, haut de 47m.

le phare de Nividic situé en pleine mer également, haut de 36m.

Ces édifices sont des témoins de l’histoire et de la culture bretonnes. On peut les admirer de jour comme de nuit, mais seuls quelques uns sont ouverts à la visite : profitez alors de magnifiques panoramas ! Toute l’année, l’île propose des visites guidées pour découvrir son village. L’endroit est idéal pour un séjour ressourçant. Arpentez les petites rues du village et rencontrez les pêcheurs qui proposent leurs poissons du jour. Avec ses hôtels, restaurants, échoppes, et même son aéroport, Ouessant garantit le meilleur accueil à ses visiteurs. C’est bien connu, les Bretons ont le sens de l’hospitalité !

La Cote des sables

 A la différence des côtes d’Ouessant, la Côte des Sables offre des paysages d’une grande douceur. Entre Saint Pol de Léon et Tréflez, la Côte des Sables dévoile tous ses charmes : 22km de longues plages de sable fin, des criques, des petits ports de pêche, des dunes, des roches de granit gris, …Découvrez ses plages paradisiaques aux eaux turquoises : parmi elles, Plouescat. C’est à la fois un joli port de pêche et une station balnéaire, avec de longs bancs de sable et des blocs de granit aux formes étranges. Vous pouvez parcourir les plages, grimper sur les dunes modelées par les marées et les vents. C’est l’endroit idéal pour des balades pleines de sensations d’espace, de liberté, de grand large. Pour découvrir la côte à pied, empruntez le GR34, le sentier des Douaniers.

A vélo, longez la côte par la véloroute n°5, piste balisée de 45km entre Roscoff et Goulven. D’autres villes de la Côte des Sables vous accueillent : Kernic, Dossen l’une des plus appréciées pour les sports nautiques, Cleder, Saint Pol-de Léon, Roscoff la cité corsaire.

Roscoff, l’ancienne cité d’armateurs : Ses ruelles pavées et ses maisons cossues du XVIème siècle en granit beige témoignent de sa richesse passée. Roscoff a de belles plages mais est surtout connu pour la thalassothérapie. Dans ce cadre naturel, avec une eau de mer réputée pour sa qualité, un air iodé et un climat vivifiant, un médecin a eu l’idée de créer, il y a plus d’un siècle, le premier centre de thalassothérapie de France.

Plusieurs établissements de thalasso et spas cultivent les bienfaits des algues et des enveloppements pour votre détente et votre bien-être. Piscine chauffée, hammam, aquagym, sauna, jacuzzi, soins beauté, massages, offrez vous de bons moments au centre de thalassothérapie de Roscoff situé idéalement en front de mer.

Juste en face, l’Ile de Batz !

Batz est une île minuscule de 3,5km de long, au large de Roscoff d’où vous embarquerez. 15 min de traversée en bateau, et vous voilà arrivé !

L’île doit son nom à sa forme : relativement basse, elle se confond avec les collines du continent auquel elle était jadis rattachée. Ses habitants sont des agriculteurs et des pêcheurs dont l’activité rythme la vie de l’île. C’est un vrai potager où sont cultivés de nombreux légumes : pommes de terre, choux-fleurs, carottes, salades…que l’on s’arrache sur les marchés. Tout pousse en abondance sur l’île grâce à un engrais naturel récolté au fond des mers, le goémon. Les marins exploitent également cette algue pour l’industrie alimentaire et la cosmétique.

En empruntant le sentier du littoral, vous pourrez faire le tour de l’île à pied en quelques heures. A vélo, profitez de balades en admirant de nombreuses plages exposées plein sud.

L’exotique Jardin Georges Delaselle : Classé Jardin Remarquable, il vous propose une visite végétale au milieu de plantes rares et exotiques. Georges Delaselle, assureur parisien amoureux de Batz et de plantes exotiques, fit de gros travaux sur l’île entre 1897 et 1918, pour créer un jardin et abriter sa collection de plantes exotiques provenant de l’hémisphère sud. Aujourd’hui, profitant de la douceur du climat, il abrite plus de 2500 espèces de tous continents : cactus, palmiers, dattiers, … que vous pouvez contempler.

Autres joyaux de l’ile. Son unique phare, construit en 1836, avec ses 198 marches, offre une magnifique vue sur la mer et le continent. Les anciens logements de gardiens accueillent une exposition muséographique à visiter. Les passionnés d’histoire pourront découvrir les ruines de la chapelle Sainte-Anne. Construite au Xème siècle, sur les fondations d’un monastère, la légende dit que le moine gallois Paul Aurélien est venu évangéliser la Bretagne au VIème siècle et débarrasser l’île du dragon qui terrorisait les habitants. Classée monument historique en 1980, elle est devenue un lieu de culte à l’occasion de fêtes religieuses. Autre découverte : la maison du corsaire, construite en 1711 entièrement en pierre et sans charpente. Un célèbre corsaire y aurait fait escale, lors de campagnes contre des navires anglais pendant la Révolution…

Cet été, séjournez en Bretagne ! Venez plonger dans ses vagues, admirer ses paysages, essayer la pêche, arpenter ses villages, apprendre son histoire …et ses célèbres légendes.