L’origine de la vigne

Le berceau de la vigne parait se situer dans le bassin méditerranéen oriental. Plus de 2000 ans av.JC on trouve la culture de la vigne en Egypte. Les représentations de scènes vinicoles dans l’Egypte ancienne, en peintures murales, témoignent de l’importance du vin au temps des Pharaons.

Puis les Egyptiens transmettent sa culture aux Grecs. Le vin est un élément important de la civilisation grecque, les vignobles apparaissent dans toute la Grèce antique et Dyonisos, nommé Bacchus par les Romains, devient dieu de la vigne. Pendant la première moitié du 1er millénaire av.JC, les colons grecs introduisent la culture de la vigne en Italie et dans le sud de la France. Ainsi, débute autour du port de Marseille, la production de vin en France. La culture de la vigne s’étendra à toute la Gaule, grâce aux Romains.

Les Romains, grands amateurs de vin, vont développer intensément la viticulture. Très exigeants, ils importent des cépages, améliorent les méthodes d’élaboration et donnent naissance à des vins de grande qualité. Puis, c’est le déclin de Rome.

Après la chute de l’Empire romain, la France connaît l’invasion des Wisigoths, des Burgondes et des Francs. Les Mérovingiens, les Carolingiens et surtout Charlemagne favorisent la culture de la vigne (d’où vient le nom du grand cru en Bourgogne, Corton-Charlemagne).

Au Moyen-Age, la vigne connaît une période florissante, développée par les religieux. Les moines acquièrent des terres, plantent la vigne et participent activement à la viticulture. Les papes français qui résident en Avignon au XIVème siècle, développent le vignoble de Châteauneuf-du-Pape. En Bourgogne, ce sont les moines et couvents des Abbayes de Cluny, de Cîteaux qui fondent les plus grands domaines. C’est ainsi dans toutes les régions vinicoles de France.

Au cours de l’histoire, le vin a connu des catastrophes climatiques, le phylloxéra, les méfaits de guerres mondiales, les bouleversements économiques et sociaux…. Il reste aujourd’hui une part importante du patrimoine de la culture française !

Les principales régions viticoles françaises

le Bordelais, la classification de ses vins datant de 1855, les nombreuses appellations et les seconds vins,

la Bourgogne et ses régions comme Chablis, la Côte-de-Nuits, la Côte-de-Beaune, la Côte Chalonnaise et le Mâconnais ,

le Beaujolais, ses dix crus et ses vins primeurs,

l’Alsace,

la Champagne et son art de vivre à la française,

la Vallée de la Loire et ses vastes régions,

le Languedoc-Roussillon,

le Sud-Ouest,

la Vallée du Rhône septentrionale et méridionale,

la Savoie,

le Jura,

la Provence,

la Corse.

Apprendre à déguster un vin

La dégustation fait appel à tous vos sens. Elle se fait en trois étapes : l’œil, le nez et la bouche.

L’ŒIL – En observant le vin dans son verre, vous appréciez sa robe (limpidité, brillance, viscosité).

LE NEZ – Un premier nez se fait en humant le vin pour déceler les arômes les plus volatiles. Puis après avoir aérer le vin dans son verre en le faisant tournoyer, un second nez pour identifier des arômes plus précis. Les familles d’arômes caractéristiques du vin sont très nombreuses : fruité, floral, végétal, épicé, confiserie, boisé, minéral, animal, empyreumatique, …

LA BOUCHE – Le palais vous aide à distinguer le goût et les saveurs d’un vin. Comment goûter un vin ? Il y a trois phases :

– l’attaque lors de la mise en bouche du vin,

– le milieu de bouche. Le vin blanc révèle son acidité et sa vivacité, le rouge sa matière et ses tanins.

– la finale. Un grand vin présente longueur et persistance en bouche.

Connaître les bases d’une dégustation, affiner ses sens, identifier les arômes, vous aident à mieux apprécier les vins.

Blancs, Rouges, Rosés, Liquoreux, Primeurs  et Effervescents

En France, il existe une large palette de vins de grande qualité et de nature très différente selon leur région de production.

Les vins blancs tranquilles

Parmi ces vins, je citerai en blancs légers et vifs le Sancerre, le Riesling,… en blancs corsés, le Chablis, le Meursault, le Puligny-Montrachet,…en blancs aromatiques, le Gewurztraminer, le Condrieu, …

Les vins rouges

Parmi ces vins, je citerai en rouges légers et fruités le Beaujolais et son vin Primeur, … en rouges distingués le Pomerol, le Saint-Emilion, …en rouges tanniques, le Médoc, le Côte-Rôtie, le Madiran.

Les vins rosés

Comment s’élabore un vin rosé ? A partir de raisins noirs qui vont lui donner sa couleur plus ou moins dense, selon sa durée de macération. Du rose pâle au rose bonbon, de la framboise à la groseille, … mais toujours à la robe brillante élégante.

Il y a trois méthodes d’élaboration du rosé : par macération, par pressurage direct et par saignée. Plusieurs régions de France sont productrices de vin rosé. Mais la Provence reste la référence de ces vins. Chics et frais, les vins de Provence sont agréables à déguster et sont les ambassadeurs d’une belle cuisine provençale.

Les liquoreux

Le plus illustre des liquoreux est le Sauternes avec le mythique Château YQUEM. Quel est son secret ? Son terroir, son micro-climat favorisant la pourriture noble, son élaboration si complexe font de ce vin un divin nectar ! Parmi les vins autres liquoreux, je citerai le Vendanges Tardives d’Alsace.

Les vins doux

Découvrez les vins doux naturels produits principalement en Languedoc-Roussillon : Banyuls, Rivesaltes, Maury,… Leur vinification se fait par mutage, c’est à dire par l’ajout d’eau de vie dans le jus du raisin en fermentation. L’élevage en bonbonnes de verre à l’air libre est long, de 30 mois à plusieurs années. Les vins se caractérisent par des arômes de tabac, cuir, café torréfié mais aussi de fruits confiturés (figues, pruneaux), fruits secs (noix, amandes) et kirsch.

Les effervescents

Le plus réputé au monde est le Champagne. Il existe une grande diversité de styles : brut, extra-brut, blanc de blancs, blanc de noirs, rosé, millésimé. C’est un vin symbole des moments festifs, à apprécier à l’apéritif, lors d’un repas ou autres bonnes occasions. Outre le Champagne reconnu pour son élégance, appréciez le Crémant. Vin délicat aux fines bulles produit dans plusieurs régions viticoles françaises, il est élaboré selon une méthode traditionnelle semblable à celle des champenois. Les étapes de son élaboration sont particulières : pressurage des raisins, assemblage, tirage, vieillissement, remuage, dégorgement et dosage. Il en existe pour tous les goûts.

Parmi les pétillants d’autres nature (mousseux), notez la Blanquette de Limoux, la Clairette de Die, le Cerdon, le Gaillac, le Vouvray, …. et d’autres encore.

Marier les mets et les vins

A chaque région viticole de France correspondent des spécialités gastronomiques attachées à leur terroir. Gastronomie et vins se rejoignent pour notre plus grand plaisir. Pour sublimer vos mets, choisissez bien les vins qui les accompagnent.

Il y a quelques règles à respecter : le vin léger et frais avant le corsé, le vin fruité avant le boisé, le vin doux ou un vin vieux en fin de repas, …Cependant de nouveaux modes de consommation bouleversent ces règles. Notons quelques exemples :

un Champagne jeune et vif se marie avec des huîtres fraîches,

un grand Chardonnay ou Sauvignon blancs se marient avec une volaille à la crème,

un Pomerol, Saint-Emilion, Côte-Rôtie se marient à merveille avec les viandes rouges grillées,

un Sauternes se révèle idéal avec un fromage tel le roquefort.

Acheter ses vins au Château

En achetant directement vos vins à la propriété, plus d’intermédiaires entre le consommateur et le producteur. Vous bénéficiez de trois atouts :

1- une gamme très large de vins, avec les adresses de vignerons, domaines et châteaux de toute la France. Les châteaux de nos régions vinicoles, symboles du patrimoine français, cultivent souvent un vignoble attenant, avec un savoir-faire acquis depuis des générations, et produisent de beaux vins : des vins méconnus et délicieux, des vins jeunes, des vins naturels, des vins bio, … et de grands crus à forte personnalité.

2- des meilleures conditions de production, sélection, élevage, mise en bouteilles au domaine (logistique et technique optimum).

3- une livraison directe du domaine à votre domicile.

 L’oenotourisme en France

Rencontrer les vignerons au sein de leur domaine, visiter leurs chais le temps d’un week-end ou de vacances prolongées, déguster leurs vins, sont des moments d’exception. Découvrez ces personnes attachantes qui partageront avec vous leur passion pour le vin.

Diverses régions comme le Val de Loire, développent l’œnotourisme en proposant des activités traditionnelles comme la visite de leurs illustres châteaux, ou insolites comme voguer sur l’eau, s’envoler en montgolfière, randonner sur des chemins balisés, …

Enfin de nombreux châteaux en Beaujolais, en Bourgogne, en Provence, vous offrent aujourd’hui des services de prestige (chambres d’hôtes, restauration, thalasso,  ….). Ils vous invitent à louer leurs magnifiques châteaux pour organiser mariages et séminaires. Des moments uniques à vivre en perspective.

Bonnes découvertes !