Pour notre plus grande joie, le mois de septembre n’est aujourd’hui plus seulement synonyme de rentrée… Pour tous les amoureux d’Histoire, il signe l’arrivée de l’un des plus importants événements de l’année : les Journées Européennes du Patrimoine ! Évidemment, tous les plus grands monuments français y participent et proposent à cette occasion des animations et activités particulières. Cependant, cette manifestation a surtout l’avantage de nous faire découvrir des lieux plus intimes et plus cachés. Certains n’ouvrent leurs portes que pour cet unique week-end ; un week-end placé sous le signe du partage, de l’héritage et de la transmission. Afin de profiter pleinement de ces journées, voici quelques suggestions de visite !

Château dOrmesson (Val-de-Marne)

Domaine historique appartenant à la même famille depuis près de quatre siècles, le château d’Ormesson (photo en tête d’article) ouvre exceptionnellement ses portes les 19 et 20 septembre prochains ! Construit à la fin du XVIe siècle et classé Monument Historique depuis 1889, le château arrive aux mains d’un certain André Lefèvre d’Ormesson en 1630. Son fils, Olivier Lefèvre d’Ormesson, juge-rapporteur au procès de Nicolas Fouquet, en hérite dix ans plus tard.

Érigé en marquisat au milieu du XVIIIe siècle, le domaine d’Ormesson s’agrandit et survit à la Révolution en raison de la popularité de son propriétaire, Henri Lefèvre d’Ormesson. Son descendant, Wladimir d’Ormesson, s’illustre au combat durant la Première Guerre Mondiale et devient journaliste, ambassadeur puis académicien. Aujourd’hui, le domaine appartient à son arrière-petit-fils, Charles Peugeot. Habituellement loué pour des tournages et prises de vues, le château est ouvert à l’occasion des Journées du Patrimoine depuis 2015 !

Des visites guidées des principales pièces de réception décorées dans un impeccable style XVIIIe sont organisées et permettent aux visiteurs de découvrir cette superbe demeure de famille. Haut lieu de la littérature, il est aujourd’hui le plus important fonds d’archives privé de France ! Le parc à la française, dessiné par nul autre que le célèbre André le Nôtre, ainsi que ses splendides dépendances, sont également accessibles.

Château de la Jumellière (Maine-et-Loire)

Situé sur la commune de Chemillé-en-Anjou, à une quarantaine de kilomètres d’Angers, le domaine de la Jumellière appartient à la même famille depuis le XIIe siècle. Le château actuel, magnifique édifice en brique et en pierres, date du milieu du XIXe siècle. Construit par l’architecte parisien Henri Parent pour Armand-Urbain, 4e comte de Plaisance et alors président du Conseil Général de Maine-et-Loire, il est inauguré en 1866. Véritable demeure de famille, le château a été profondément modifié après la Première Guerre Mondiale. Malgré tout, il est un exceptionnel témoin de l’art de vivre des grandes familles aristocratiques sous le Second Empire.

Aujourd’hui, il est possible de profiter de la vie de château le temps d’un week-end ou d’une semaine ; toutes les chambres disponibles à la location sont équipées de meubles commandés à la construction du château !

Ouverts à un plus large public à l’occasion des Journées du Patrimoine, les décors historiques sont à découvrir : le petit salon et sa galerie de portraits, la salle à manger et ses tapisseries, le majestueux escalier d’honneur et les impressionnantes cuisines. En compagnie d’un guide membre de la famille des propriétaires, partez à la rencontre de tous ceux qui ont fait l’histoire du domaine depuis près de 8 siècles. Profitez-en également pour arpenter le charmant parc qui entoure le château. On y trouve des écuries, témoins privilégiés de l’importance de la chasse et de l’équitation au XIXe siècle, et un parc à l’anglaise qui invite à l’évasion et la promenade.

La qualité de ses décors, la beauté de son parc et l’intérêt de son histoire font du château de la Jumellière un lieu à ne manquer sous aucun prétexte.

Château de Lauzun (Lot-et-Garonne)

Uniquement ouvert du 5 juillet au 30 août, le château de Lauzun profite des Journées du Patrimoine pour prolonger un peu la période estivale. Il rouvre exceptionnellement ses portes les 19 et 20 septembre pour continuer à faire découvrir au public cette demeure chargée d’histoire et classée Monument Historique depuis 1963.

Construit à partir du XIIe siècle, ce château possède aujourd’hui une architecture Renaissance datant des importantes modifications entreprises par Gabriel-Nompar de Caumont à partir de 1576. Cette année-là, il accueille au château le roi Henri IV. Ses prédécesseurs, Catherine de Médicis et Charles IX, étaient également venus quelques années auparavant. Erigé en duché en 1692, le château se transmet de génération en génération jusqu’au décès du dernier représentant de la lignée, Armand Louis de Gontaut Biron, guillotiné en 1793. Vendu à plusieurs reprises, le château appartient à la famille Baron depuis 1990. Depuis quelques années, ceux-ci ont cependant décidé de le mettre à nouveau en vente après une très belle restauration et une ouverture au public réussie.

Château de Courances (Essonne)

Si le jardin du domaine de Courances est bien connu des promeneurs et des amateurs d’art, le château qui s’y abrite est plus secret et difficile d’accès. Les Journées du Patrimoine sont le moment idéal pour découvrir l’intérieur de cette demeure Grand Siècle aujourd’hui habitée par quatre générations d’une même famille.

Construit entre 1622 et 1630, la bâtisse, abandonnée par la suite, est entièrement restaurée à partir de 1872 par un certain Samuel de Haber. Il y ajoute d’importants éléments comme l’escalier en fer-à-cheval, directement inspiré par celui du château de Fontainebleau, et les briques rouges qui soulignent son style Louis XIII. À l’occasion des Journées du Patrimoine, il est possible d’assister à une visite guidée du château. Six pièces sont alors à découvrir pour comprendre l’histoire et l’évolution du château et de l’histoire familiale.

Dans le parc, une jolie balade d’une heure et demi permet d’appréhender la richesse et la beauté des lieux. Ceux-ci se composent d’un jardin d’eau, d’un parc à la française, d’un jardin japonais et d’un potager dans lequel sera présent un maraîcher, disponible pour parler de son savoir-faire et des conditions de la production bio du domaine.

Château royal de Cazeneuve (Gironde)

Propriété du roi Henri IV dotée d’une impressionnante architecture, le château royal de Cazeneuve est un monument incontournable du patrimoine girondin. Forteresse médiévale fondée par la famille d’Albret au IXe siècle, le château se transforme considérablement au XVIe siècle et devient la résidence favorite de ses illustres propriétaires. Entièrement meublé et toujours en mains privées, le château est particulièrement dynamique et propose, pour les Journées du Patrimoine, un programme exceptionnel !

Le samedi après-midi, une exposition et des démonstrations d’outils anciens sont organisées. Plusieurs animations pour enfants et des ateliers de fabrication de cordes et de moulin à farine sont prévus. Les visiteurs pourront également découvrir d’anciennes machines agricoles et visiter l’intérieur du château de manière libre ou guidée. Le lendemain, la vénerie sera mise à l’honneur et, surtout, les visiteurs pourront déambuler dans le marché de producteurs : dégustation de vins, de fromages et de confitures au programme !

Toutes ces animations prouvent que même les monuments ouverts à l’année peuvent profiter des Journées du Patrimoine pour proposer au public une programmation dynamique, originale, conviviale et faire de ce moment un rendez-vous particulier.

Chaque année, cet événement est plébiscité par l’ensemble des Français. Beaucoup en profitent pour redécouvrir le patrimoine situé près de leur domicile et prennent ainsi conscience de l’importance de le préserver. En 2020, après la crise sanitaire qui a touché de plein fouet les secteurs du tourisme et de la culture, cela est plus important que jamais.

Bérengère Guicheteau et Pierre Holley